mardi 22 avril 2014

Alfajores au chocolat



Dans le cadre d'une collaboration avec l’agence franco-argentine Argentina Excepción, je vous présente aujourd'hui une recette classique de l'Argentine, les Alfajores au chocolat.

Je suis tombée en amour avec les alfajores après mon voyage au Pérou. J'ai ensuite reproduis ce petit chef-d'oeuvre de gourmandise en réalisant une des nombreuses versions possibles, soit celle qui contient beaucoup de fécule de maïs, pour un biscuit sandwich extra-moelleux et fondant débordant de dulce de leche. Aujourd'hui, je vous présente la recette de la version chocolatée d'Argentina
Excepción :

Voyager grâce à la cuisine, c’est possible. Aujourd’hui, on prend le goûter en Argentine ! Les alfajores sont de délicieux biscuits fourrés au dulce de leche. Terriblement fondants, les Argentins en sont fous. C’est d’ailleurs leur pâtisserie préférée. La recette originale des alfajores est nature et avec de la noix de coco, voici une petite variante à base de cacao et de chocolat.




Ingrédients :

  • 150 grammes de beurre 
  • 70 grammes de sucre 
  • 25 grammes de miel 
  • 30 grammes de cacao en poudre non sucré
  • 2 œufs 
  • 170 grammes de farine 
  • 80 grammes de maïzena (fécule de maïs)
  • 1 1/2 cuillères à thé de poudre à pâte - ou 1 sachet de levure
  • 1 cuillère à thé d'extrait de vanille pur
  • 1 pot de dulce de leche 
  • 150 grammes de beurre 
  • 150 grammes de chocolat au lait 
     




Préparation :


Dans un bol, battre le beurre et le sucre, ajouter le miel et continuer à battre. Ajouter les jaunes d’œuf et continuer à battre. Verser l'essence de vanille.

Ajouter au mélange la farine, le cacao, la maïzena (fécule de maïs) et la poudre à pâte (levure). Mélanger bien jusqu'à obtenir une pâte très molle. Envelopper la pâte dans un film plastique et mettre au réfrigérateur pendant une heure. La pâte doit être froide.

Sortir la pâte du réfrigérateur, saupoudrez le plan de travail avec de la farine et rouler avec un rouleau à pâtisserie jusqu'à obtenir une pâte de 2 mm d'épaisseur. Couper dans la pâte des disques de 5 cm de diamètre. Placer les disques sur une plaque de four au préalable huilée ou sur du papier sulfurisé.

Cuire au four à
180°C ou 350°F pendant 8 à 10 minutes environ. Les disques doivent être secs mais à peine dorés. Retirer du four et laisser refroidir.

Faire fondre le chocolat avec le beurre au bain-marie.

Tartiner les disques avec du dulce de leche et les coller deux par deux. Ensuite, baigner l’alfajor dans le chocolat à l'aide de deux fourchettes ou d’une pince de cuisine. Laisser figer les alfajores sur une grille ou une plaque de papier sulfurisé. Vous pouvez aussi les laisser refroidir au réfrigérateur.


Temps de préparation : 15 minutes
Temps de pause : 1-2 heures
Temps de cuisson : 8-10 minutes

Quantité obtenue : 12 biscuits




Pour en savoir plus, le guide cuisine de l’agence franco-argentine Argentina Excepción sur leur site : http://www.argentina-excepcion.com


dimanche 20 avril 2014

Cupcakes "Creamsicle" à l'orange



À l'occasion de Pâques, je vous suggère quelque chose de différent. Vous allez déjà vous bourrer la tronche de chocolat toute la journée, alors pourquoi ne pas opter pour un dessert fruité mais totalement gourmand? Pour ensoleiller l'arrivée du printemps, des cupcakes intenses en saveur d'orange qui vous rappelleront votre enfance si vous aviez l'habitude de manger ces délicieuses sucettes glacées orangées que l'on nommait "Creamsicle".

C'est également une recette de paresseux, employant un mélange à gâteau du commerce auquel on ajoute du jus et du zeste d'orange (parce que quand on a envie de se genre de gourmandise, on ne s'embourbe pas de faire un gâteau maison...). L'intérieur est farci de crème de guimauve (pour continuer dans les ingrédients cheapette...), et pour le glaçage, alors là, pas de compromis, je le fais toujours maison! C'est ma partie préférée, alors ici, pas de substitut de qualité :p Ça donne un petit gâteau à la saveur d'orange explosive! Très moelleux, fondant à l'intérieur, c'est franchement délicieux, et ça fait changement des cupcakes habituels. À essayer pour les fêtes d'enfants et les grands adultes gourmands!





Ingrédients :

Cupcakes à l'orange

  • 1 boite de gâteau à la vanille du commerce 
  • 1 tasse de jus d'orange 100% pur
  • 1 cuillère à thé d'essence d'orange
  • Le zeste de 2 oranges, râpé finement
Garniture à la guimauve
  • 200 grammes de crème de guimauve


 Glaçage au fromage à la crème et à l'orange
  • 1/2 tasse de beurre non-salé, à température ambiante 
  • 250 grammes de fromage à la crème, à température ambiante
  • 1/2 cuillère à thé d'essence d'orange
  • 1/2 cuillère à thé d'extrait de vanille pure
  • 2 cuillères à table de jus d'orange
  • Le zeste de 2 oranges, râpé finement 
  • 4 à 5 tasses de sucre en poudre



Préparation :

Préchauffer le four à 180 °C (350 °F). Chemiser 20 empreintes de moules à muffins de coupes de papier. Réserver.

Cupcakes à l'orange
Préparer le gâteau selon les directions sur la boîte, en remplaçant 1 tasse du liquide demandé pour la recette (eau ou lait) par 1 tasse de jus d'orange.

Remplir les moules aux 2/3 et enfourner ensuite selon le temps de cuisson sur la boîte (20 à 25 minutes - ne pas trop cuire). Laisser refroidir complètement sur une grille avant de garnir.





Garniture à la guimauve

À l'aide d'un petit couteau, découper un cercle au centre de chaque petit gâteau refroidi en prenant soin de ne pas entrer le couteau trop loin dans le gâteau pour ne pas couper le fond (il faut couper en orientant le couteau vers le milieu).

Retirer le "cône" de gâteau ainsi obtenu, et en couper la pointe pour ne conserver qu'un petit capuchon (pour refermer la cavité une fois qu'elle sera remplie). Remplir chaque cavité jusqu'au bord de crème de guimauve et replacer le "capuchon" pour refermer le cupcake.

Glacer ensuite les cupcakes.





Glaçage au fromage à la crème et à l'orange

Battre le beurre en crème au batteur électrique. Ajouter le fromage à la crème et battre jusqu'à consistance crémeuse. Ajouter l'essence d'orange et l'extrait de vanille, puis le jus et le zeste d'orange et battre encore un peu. Ajouter le sucre en poudre, une tasse à la fois, jusqu'à la consistance désirée.

Réfrigérer 15 minutes avant de décorer, pour une consistance plus facile à travailler.

Déposer le glaçage dans une poche à douille et décorer les cupcakes d'une bonne couche de glaçage en faisant un motif circulaire de l'extérieur vers l'intérieur.

Conserver à température ambiante jusqu'à 3 jours, ou au réfrigérateur jusqu'à 1 semaine.





Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 20 minutes au four
Temps de pause : 4 heures
Quantité obtenue : 20 cupcakes



samedi 12 avril 2014

Brownies au chèvre et aux bleuets



Une recette qui aurait été délicieuse si je ne l'avais pas ratée. Eh oui, je ne suis pas infaillible (en doutiez-vous? :p) et il m'arrive de rater des recettes. Le goût est très bon, sans aucun doute. Mais la texture aurait pu être mieux, et le goût de bleuets ne ressort pas vraiment. C'est bien, et c'est une exploration que je voulais faire depuis lontemps de combiner chèvre et chocolat, mais ça demandera d'autres essais (Lucky you, d'autres recettes à venir pour vous rincer l'oeil!) 




Ma première erreur fut d'oublier mon brownies dans le four pendant 10 minutes de trop. Pour un dessert comme celui-ci, ça fait toute la différente entre fondant et sec. J'aime mes brownies comme j'aime mon fudge : Fondant, décadent, moelleux, comme du velours dans la bouche. Si vous respectez le 30 minutes d'enfournage sans aller batifoler partout comme je l'ai fais, vous obtiendrez certainement des brownies fondants. 


Et ma deuxième erreur fut de choisir une confiture de bleuets légère. Légère en sucre, mais légère en goût! Une fois combinée au chèvre et passée au four, il ne restait plus grand chose du goût de la confiture. De plus, une confiture de framboise ou de fraise aurait certainement eu davantage de goût. Morale de l'histoire : Choisir une confiture intense et concentrée en fruits la prochaine fois, ou alors utiliser de la purée de fruits légèrement sucrée.




Bref, ça se laissait manger, mais ce n'était pas optimal. Si vous essayez la recette et la réussissez mieux que moi, donnez-moi en des nouvelles! : )


Ingrédients :

Brownies
  • 2/3 de tasse de cacao en poudre non sucré
  • 1 1/3 tasses de sucre
  • 1/2 tasse de sucre en poudre 
  • 1 cuillère à thé de sel
  • 1 tasse de farine
  • 3 oeufs
  • 1/2 tasse d'huile de canola
  • 2 cuillères à table d'eau
  • 1 tasse de morceaux de chocolat mi-amer
Garniture au chèvre et aux bleuets
  • 200 grammes de fromage de chèvre, émietté grossièrement 
  • 2/3 de tasse de confiture de bleuets 
  • 1 oeuf
  • 1 cuillère à table de farine



Préparation :

Préchauffer le four à 350F. Recouvrir un moule carré de 8 pouces de côté de papier parchemin. Beurrer légèrement le papier parchemin. Réserver.

Brownies

Dans un grand bol, mélanger ensemble le cacao, le sucre, le sucre en poudre, le sel et la farine. Réserver.

Dans un autre bol, mélanger ensemble les oeufs, l'huile et l'eau au fouet.

Ajouter les ingrédients secs et les morceaux de chocolat aux ingrédients humides et mélanger à la cuillère de bois, juste assez pour bien combiner les ingrédients, sans plus.





Garniture au chèvre et aux bleuets

Mélanger ensemble le fromage de chèvre, la confiture de bleuets, l'oeuf et la farine ensemble au fouet, jusqu'à obtention d'une pâte homogène (on peut aussi utiliser un batteur électrique).


Étendre un peu plus de la moitié de la pâte à brownies au fond du moule préparé. Étendre la garniture au chèvre par-dessus, puis recouvrir du reste de la pâte chocolatée en laissant tomber des cuillères de pâte, ça et là, sur la garniture au chèvre. À l'aide d'un coûteau, créer des marbrures sur le dessus des brownies en mélangent, très légèrement, les deux pâtes par endroit.


Enfourner pour environ 30 minutes, ou jusqu'à ce que le brownies soit légèrement pris, et encore un peu humides au milieu.


Retirer du feu et laisser refroidir à température ambiante sur une grille. Couper en carrés et déguster!





Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 30 minutes
Temps de pause : 2 heures
Quantité obtenue : 16 gros carrés


jeudi 10 avril 2014

Sorbet au citron



Pour mon anniversaire (je suis vieille, merci, bonsoir...), j'ai reçu une sorbetière. Depuis le temps que cet appareil m'intriguais, voilà l'occasion rêvée de tester mille et un délices glacés de mon cru! Je m'étais juré que ma première recette serait un sorbet au citron, et je me suis empressée d'en préparer un aussitôt le livre d'instructions lu en diagonal (c'est moi ça...) parce que trop énervée d'utiliser le dit objet au plus vite.




Il y a tellement de façon de préparer un sorbet que quand on est une néophyte comme moi, c'est pas évident de s'y retrouver. Les recettes pululent sur Internet, certaines d'ailleurs très imaginatives! Certains mettent des blancs d'oeufs, d'autres pas. J'ai vu des recettes de sorbet au citron qui contenaient jusqu'à 12 ingrédients!!! Sauf que tsé, si je préfère le faire maison et ne pas l'acheter du commerce, c'est parce que je ne veux rien d'autre dans mon sorbet que les ingrédients de base qui sont supposés le composer. Donc, j'ai opté pour le risque et j'ai patenté un petit quelque chose de tout simple, mais vachement efficace.



 
Ce sorbet à base de jus de citron, de zeste de citron, de sucre et d'eau est un véritable hommage à l'agrume jaune. Plus acidulé que ça, y'a pas! Et c'est ce qui m'a plu dès la première bouchée. Cette saveur... si intense! De quoi vous faire rentrer les joues par en dedans, mais tellement, tellement bon! Maintenant je comprends à quoi doivent servir les blancs d'oeufs dans une telle recette : À adoucir l'expérience! Mais c'est exactement ce que j'espérais : une recette qui me fasse aimer les sorbets.




Pour ma prochaine recette, je pense déjà essayer un yogourt glacé. Quelque chose de bizarre, du genre framboise et basilic. Ou alors une crème glacée aux biscuits écrapoutis? Quelque chose de vraiment gourmand... L'été s'en vient, et je sens que je vais m'amuser avec ça!!! : )




Ingrédients :
  • 1 tasse d'eau 
  • 1 tasse de sucre 
  • 1 1/2 tasses de jus de citron fraichement pressé (environ 5 gros citrons)
  • Le zeste de 2 citrons, râpé finement



Préparation :

Combiner le sucre et l'eau dans une petite casserole et porter à ébullition sur feu moyen-vif. Laisser bouillir environ 2 minutes, en remuant pour bien dissoudre le sucre. Quand celui est bien fondu et le sirop simple est obtenu, retirer du feu.

Transférer le sirop dans un bol et laisser refroidir 15 minutes. Ajouter le jus et le zeste de citron et mélanger. Réfrigérer pendant environ 2 heures, ou jusqu'à ce que le mélange soit froid.

Turbiner en sorbetière durant environ 20 minutes, ou jusqu'à obtention de la consistance souhaitée.

Déguster! Conserver au congélateur.




Temps de préparation : 5 minutes
Temps de cuisson : 5 minutes sur la cuisinière
Temps de pause : 2 heures + 20 minutes en sorbetière
Quantité obtenue : 3-4 portions


lundi 31 mars 2014

Gâteau aux carottes



Une délicieuse recette qui n'est pas de moi, mais que je partage tellement elle est bonne. C'est définitivement un excellent gâteau aux carottes, peut-être même le meilleur que j'aie fais. Il est dense mais extra moelleux, très goûteux, rempli de textures croquantes et fondantes. La recette originale (qui fait d'ailleurs 2 gâteaux de 8 pouces) incluait des raisins secs, que j'ai remplacé sans hésitation par des ananas parce que je trouve qu'un gâteau aux carottes sans morceaux d'ananas, ça manque de quelque chose!

Le glaçage est un classique mélange de beurre, de fromage à la crème et de sucre en poudre. On dira ce qu'on voudra, mais les glaçages les plus faciles sont souvent les meilleurs. Et pour un gâteau aux carottes, c'est la meilleure option! On ne voudrait pas nuire au goût du gâteau avec un glaçage trop lourd, et le fromage à la crème se marie tellement bien avec le goût des carottes que je ne voudrais le changer pour rien au monde.





La recette ci-bas vous donnera suffisamment de glaçage pour empiler vos deux gâteaux un sur l'autre et faire un superbe 2 étages! Chose que je n'ai pas faite, car j'ai préféré garder un gâteau sans glaçage (c'est plus santé pour les collations...), et mettre une double portion de glace sur l'autre! (c'est plus cochon pour les gourmands...)

Aussi, fait important : Il ne faut pas beurrer les moules! Moi qui ai l'habitude de prendre toutes les précautions possibles pour que mes gâteaux ne collent pas aux moules, j'ai hésité à suivre le conseil, mais j'ai bien fait. Si on beurre les moules, le gâteau perd de son volume en refroidissant et se déforme en se décollant du moule.

Source : Adaptation de cette recette de Ricardo.





Ingrédients :

Gâteau

  • 560 ml (2 1/4 tasses) de farine tout usage non blanchie
  • 7,5 ml (1 1/2 cuillères à thé) de poudre à pâte 
  • 2,5 ml (1/2 cuillère à thé) de bicarbonate de soude
  • 5 ml (1 cuillère à thé) de cannelle moulue
  • 2,5 ml (1/2 cuillère à thé) de muscade moulue
  • 1 ml (1/4 cuillère à thé) de sel
  • 4 œufs, séparés
  • 430 ml (1 3/4 tasse) de cassonade
  • 180 ml (3/4 tasse) d’huile de canola
  • 125 ml (1/2 tasse) de jus d’orange
  • 1 litre (4 tasses) de carottes pelées et râpées
  • 250 ml (1 tasse) de noix de Grenoble, hachées grossièrement
  • 250 ml (1 tasse) de morceaux d'ananas, bien égouttés
Glaçage
  • 1 paquet de 250 grammes de fromage à la crème, ramolli 
  • 30 ml (2 cuillères à table) de beurre non salé, ramolli
  • 750 ml (3 tasses) de sucre à glacer



Préparation :

Gâteau

 Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 180 °C (350 °F). Tapisser de papier parchemin le fond de deux moules à charnière de 20 cm (8 po) de diamètre. Ne pas beurrer les moules.

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate, les épices et le sel. Réserver. 

Dans un autre bol, fouetter les blancs d’œufs au batteur électrique jusqu’à ce qu’ils soient mousseux. Ajouter 250 ml (1 tasse) de cassonade graduellement et fouetter jusqu’à ce que la meringue forme des pics fermes (ça prendra un moment...). Réserver.




Dans un autre bol, mélanger les jaunes d’œufs, l’huile, le jus d’orange et le reste de la cassonade (180 ml /3/4 tasse) à l’aide d’un fouet. Incorporer délicatement les ingrédients secs. À l’aide d’une spatule, incorporer la meringue en pliant délicatement puis les carottes, les noix et les morceaux d'ananas. 

Répartir la pâte dans les moules. Cuire au four environ 45-50 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre des gâteaux en ressorte propre et que le dessus soit légèrement doré.

Laisser refroidir dans les moules sur une grille. Passer la lame d’un couteau tout autour des gâteaux puis démouler.





 

Glaçage
 
Dans un bol, crémer le fromage et le beurre au batteur électrique. À basse vitesse, incorporer graduellement le sucre à glacer jusqu’à ce que le glaçage soit lisse et crémeux.


Répartir le glaçage sur le dessus des gâteaux. Vous pouvez également empiler les deux gâteaux pour former un dessert 2 étages : )




Temps de préparation : 25 minutes

Temps de cuisson : 45-50 minutes
Temps de pause : 3 heures de refroidissement
Quantité obtenue : 12 à 16 portions