vendredi 18 juillet 2014

Tarte ganache blanche aux fraises



Cette tarte n'est pas pour les faibles... Vous voyez cette épaisse couche blanche, là? C'est de la ganache montée au chocolat blanc... oh oui! Un étage fondant et gourmand, surmonté de fraises fraîches. C'est un petit plaisir coupable que je me suis offert récemment, pour accompagner les bonnes fraises du Québec.

Sur un fond de pâte sucrée biscuitée qui goûte bon le beurre, une belle crème fouettée au chocolat blanc accompagne à merveille des fraises juteuses et acidulées. Ce n'est pas le genre de truc à manger tous les jours, c'est bien sur suffisamment sucré et gras, mais avec des grosses fraises géantes comme j'ai utilisé et une bonne épaisseur de pâte, ça ne tombait même pas sur le coeur. 





Seul petit hic
: J'ai découvert bien malgré moi qu'en ne laissant pas suffisamment refroidir la ganache avant de la fouetter, et en fouettant un peu trop longtemps, la crème fini par devenir granuleuse car le liquide se sépare du gras. J'ai ajusté la recette en conséquence ci-bas, donc en suivant bien le temps de réfrigération et en arrêtant de battre quand la crème prend une apparence gonflée et légère, vous devriez obtenir une parfaite ganache!

Si une telle quantité de garniture vous effraie (pfff... petite nature! hi hi hi), je vous conseille d'en faire des tartelettes et d'ajuster la quantité de ganache dans chacune afin de rendre le tout plus... euh... santé. Vous aurez peut-être à doubler la pâte sucrée à ce moment-là. Mais pourquoi pas, c'est tellement mignon en mini-version!





Ingrédients :

Pâte sablée sucrée
  • 1/2 tasse de beurre 
  • 1/4 tasse de sucre
  • 2 jaunes d'oeufs
  • 1 1/4 tasses de farine
  • Le zeste d'un gros citron, râpé finement



Ganache blanche
  • 200 grammes de chocolat blanc de bonne qualité, haché grossièrement
  • 200 grammes de crème 35%
  • 1 cuillère à table de beurre, à température ambiante
Garniture
  • 2 tasses de fraises fraiches 
  • 1/4 de tasse de chocolat blanc, haché grossièrement



Préparation :

Pâte sablée sucrée


Préchauffer le four à 350F.

Au batteur électrique, battre le beurre et le sucre jusqu'à consistance crémeuse. Ajouter les jaunes d'oeufs un à un puis incorporer la farine et le zeste de citron, à la cuillère de bois, et mélanger jusqu'à consistance pâteuse.

Presser dans un moule à tarte de 9 pouces de diamètre à fond amovible en remontant bien sur les côtés. Enfourner pour 20 minutes, puis laisser refroidir complètement.

Couvrir et réserver au frais.





Ganache blanche

Déposer le chocolat haché dans un grand bol en acier inoxydable. Réserver.

Verser la crème dans une casserole et amener à ébullition sur feu moyen-vif. Verser immédiatement sur le chocolat et laisser reposer 30 secondes. Mélanger ensuite doucement au fouet pour émulsionner, jusqu'à homogénéité. Ajouter le beurre puis remuer doucement.

Couvrir le bol de pellicule plastique et réfrigérer durant 4 heures, ou toute une nuit.







Après le temps de pause, fouetter la ganache au batteur électrique jusqu'à ce qu'elle soit légère et gonflée, en prenant soin de ne pas trop fouetter (la crème se séparera ou deviendra granuleuse).

Verser sur le fond de tarte et étendre en lissant à la spatule. Décorer de fraises fraîches.

Fondre le chocolat blanc au micro-ondes puis en décorer les fraises.


Laisser prendre 2 heures au réfrigérateur avant de découper en parts et de déguster.




Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 20 minutes au four et quelques minutes sur la cuisinière
Quantité obtenue : 8 à 10 portions


mercredi 16 juillet 2014

Gâteau "Minion" et ses cupcakes trop mignons



Voici mon plus récent projet gâteau! Comme vous avez pu le constater, je prends goût à faire des gâteaux au fondant, et je constate avec joie que je m'améliore en qualité et en productivité! On est loin de mon premier gâteau au fondant et de ses défauts.

Je suis donc en voie de venir une pâtissière amateure... rien que ça! :p  Ce gâteau a d'ailleurs été réalisé dans le cadre d'un "contrat" pour la fête du fils d'un ami, un petit amateur du film Despicable me et de ses adorables petits Minons...





Pour le gâteau, j'ai fais cette recette de gâteau au chocolat dans un moule rond de 9 pouces. Je l'ai ensuite laissé refroidir complètement, coupé en deux et garni de glaçage classique au fromage à la crème, sans oublier d'en mettre sur le pourtour et le dessus.

Pour le glaçage, j'y vais toujours spontanément, en combinant un paquet de 250 grammes de fromage à la crème (à température ambiante) avec 1/4 de tasse de beurre, 4 à 5 tasses de sucre en poudre, une cuillère à thé d'extrait de vanille pure, et un peu de lait pour obtenir une belle consistance lisse. Il est important de bien battre le fromage à la crème et le beurre ensemble pendant au moins 2 minutes avant d'ajouter le reste des ingrédients.





Autre détail important : Réfrigérer le gâteau avec d'y appliquer le fondant. Le glaçage doit avoir durci pour faciliter l'application du fondant, et il est toujours bon de bien lisser la surface à la spatule, car le fondant révèlera tous les petits défauts et bosses du gâteau.


Dans le cas de mon gâteau, une grosse quantité de fondant jaune fut nécessaire, ainsi qu'un peu de brun, de blanc, de gris, et pas mal de noir aussi (attention, il tache celui là!)
. Le fondant peut être fait maison (ma recette ici), ou alors acheté tout blanc (on le colore avec du colorant en gel) ou déjà coloré, selon le temps que vous avez envie de mettre sur votre projet créatif : )





J'ai également réalisé des petits cupcakes pour accompagner le gâteau, parce que 4 heures de travail n'étaient pas suffisantes, j'avais envie d'en rajouter 12 de plus :p

En tout, 24 cupcakes, 12 au chocolat et 12 à la vanille, avec chacun leur expression personnelle. Je me suis tellement amusée! J'ai fais les classiques petits personnages jaunes à salopette (versions un oeil ou deux) et leur penchant "diabolique" mauve aux cheveux fous et aux dents proéminentes. 




J'ai utilisé des recettes classiques de gâteau et de glaçage à la vanille et au chocolat, car le plus important ici, c'est surtout le look! Sur chaque petit gâteau, j'ai déposé une généreuse couche de glaçage en rosette que j'ai recouvert avec un minion en fondant coloré.

Je ne vous mentirai pas, c'est un vrai travail de moine! J'ai découpé à la main chaque forme (je n'avais pas de pochoir sous la main), chaque oeil, chaque dent. Mais de voir leurs amusantes expressions prendre forme a été suffisant pour me motiver.





Et pour ajouter au niveau de difficulté, j'ai dû attendre à la dernière minute pour les préparer, car même en les conservant au frais, le fondant fini par se fondre dans le glaçage à gâteau. En temps normal, il faut avoir un minimum de glaçage en contact avec le fondant, mais ce contrat me demandait de faire autrement. Je vous confirme que les minions avaient l'air beaucoup moins fiers après quelques jours!

Quelques personnages en gros plan pour terminer  : )









Et alors, commencez-vous à avoir la piqure vous aussi? : )

Bonne journée tout le monde!



lundi 7 juillet 2014

L'été des Chefs 2014



Connaissez-vous l'événement "L'été des Chefs"?

Pour une cinquième année consécutive, le spa et réserve thermale Balnéa de Bromont présente l'Été des Chefs, son happening gastronomique annuel.



 
Dix chefs du Québec se donnent rendez-vous chaque dimanche de l'été dans ce lieu paradisiaque pour une compétition toute en saveurs. Un plat spécial sera réalisé par chaque chef et servi durant une semaine au Balnéa, avec un dessert et un accord mets-vin. À noter qu'encore une fois cette année, le 10e chef sera un membre du public choisi par un jury au terme d'un concours. Les amateurs peuvent soumettre leur candidature sur le site officiel de l'Été des Chefs.
 En plus de s’inspirer de la réserve thermale et de l’univers des meilleurs chefs de la province, les plats imaginés par les chefs participants devront contenir au moins un produit du terroir Créateurs de saveurs, la certification des aliments de la région des Cantons-de-l’Est.




J'ai donc été invitée le 18 juin dernier à participer au lancement de l'événement durant une journée de relaxation, de dégustation et de soleil! Le genre d'événement auquel on ne dit pas non, surtout quand il s'agit de manger des bouchées concoctées par des chefs dans un cadre aussi enchanteur.





 
Après avoir revêtu maillots et peignoir, nous avons été invités à déguster un cocktail de bienvenue et à profiter des installations du site en attendant la conférence de presse annonçant l'événement. Ensuite, après la présentation, nous avons pu déambuler sur le site et visiter les divers îlots où chacun des 9 chefs en compétition nous a présenté son plat spécial de l'été. 

Les mots-clés à garder en tête lors de la conception de leur plat : Estival, coloré, raffiné, santé et gourmand.

Pour mieux connaître chaque chef et leur date de passage au Balnéa, cliquez ici!

Et aussi, quelques photos pour vous mettre l'eau à la bouche!




Fleurs, fruits, légumes... une coquille colorée et alléchante dont les saveurs de betterave et de rose étaient très originales.




Une petite cuillère végé bien salée au seitan (il me semble...)




Petit bâteau de sashimi de saumon, légumes croquants et pousses.





Une huitre présentée dans un plat fumant pour ne mettre plein la vue!





D'autres petits bâteaux dont la saveur m'échappe...




Homard, tomates confites (la meilleure partie de l'assiette) et mousse de crème sure.




Une autre assiette de
homard, légumes crus et pousses.




Petite pause pour digérer et assimiler tout ce vin...




Au bout du compte, la dégustation fut agréable, mais je déplore un peu le manque d'originalité des plats. On dirait que les chefs n'avaient que poisson cru et homard en tête... Je plains les allergiques! Le poisson, c'est bon et estival, mais la mode des sushis est un peu passée et il serait temps de se renouveler. Le homard, même si il est de saison, ne devrait pas être utilisé à outrance, à moins qu'on le serve de manière plus originale. Mais bon, ça demeure mon opinion, et je suis très critique!




Mention spéciale pour le classique mais savoureux shortcake aux fraises... parce qu'il ne contenait pas de homard... hahaha! Mais surtout, parce que c'est bien d'avoir pensé aux dents sucrées comme moi : )

Et pour les courageux, nous pouvions aussi agrémenter cette journée par du Yoga sur planche flottante... Yish... Non merci pour moi, le vin a fait effet trop rapidement : p




En bref, une très belle journée pour lancer cette belle idée qu'est l'Été des Chefs. Si vous avez envie de passer une beau moment un dimanche de cet été, je vous suggère fortement de combiner spa et gastronomie au Spa Balnéa, vous ne le regretterez pas!


 


mardi 1 juillet 2014

Biscuits choco-coco-amande



J'ai nommé ces biscuits les "Biscuits Namour" en l'honneur de mon copain qui les a dévorés comme un affamé. Pour vous, je les nommerai "Choco-coco-amande" puisque ça résume simplement et efficacement le délice que sont ces petites galettes moelleuses : Des biscuits qui goûtent le pur bonheur, le chocolat blanc, la noix de coco et les amandes.




Cette recette vous permettra de faire toutes sortes de biscuits. Vous n'avez qu'à remplacer les ajouts (noix de coco, chocolat et amandes) par la même quantité de fruits secs, autres noix, morceaux de "whatever you crave" ou autres aliments décadents. La base est moelleuse et fondante, et la recette est facile, c'est un véritable jeu d'enfant.

On a tendance à négliger le réconfort d'un bon biscuit. Pourtant, ça fait toujours plaisir à donner et à recevoir, ça s'amène bien en pique-nique ou en cadeau d'hôte(sse). Pour un ultime dessert d'été décadent, je vous suggère d'en réunir 2 en sandwich avec de la crème glacée à la vanille. Un vrai délice!





Ingrédients :
  • 2 tasses de farine
  • 1/4 de cuillère à thé de bicarbonate de soude
  • 1/2 cuillère à thé de poudre à pâte
  • 1/4 de cuillère à thé de sel
  • 1 tasse de beurre non salé, à température ambiante
  • 1/2 tasse de cassonade blonde, tassée
  • 1/2 de sucre
  • 2 gros oeufs
  • 2 cuillères à thé d'extrait de vanille pure
  • 1 cuillère à thé d'essence d'amande
  • 1/2 cuillère à thé d'essence de noix de coco
  • 1 1/2 tasses de noix de coco râpée, non sucrée
  • 1 1/2 tasses de morceaux de chocolat blanc
  • 1 tasse d'amandes naturelles, rôties et hachées grossièrement



Préparation :

Préchauffer le four à 300F. Recouvrir 3 plaques à biscuits de papier parchemin. Réserver.

Battre le beurre, la cassonade et le sucre dans un bol moyen au batteur électrique jusqu'à ce que le mélange soit crémeux. Ajouter les oeufs et mélanger. Ajouter la vanille et l'essence d'amande et de noix de coco. 


Dans un autre bol, mélanger ensemble les ingrédients secs (farine, bicarbonate de soude, poudre à pâte et sel). Ajouter aux ingrédients humides à la cuillère de bois, avec la noix de coco, le chocolat et les amandes, en mélangeant juste assez pour combiner, sans plus.




 

Déposer des cuillères de pâte sur les plaques préparées en les espaçant d'environ 2 pouces. Enfourner une plaque à la fois pour 18 à 20 minutes, ou jusqu'à ce que les biscuits soient pâles et cuit en surface (ils seront encore un peu mous).

Laisser refroidir 2 minutes sur les plaques, puis transférer sur une grille sur une grille et laisser refroidir complètement.


Conserver dans un contenant hermétique à température ambiante.




Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 18-20 minutes par plaque
Quantité obtenue : 40 biscuits



jeudi 26 juin 2014

Clafoutis "pomme au caramel"


Encore! Un autre clafoutis, parce que j'en mangerais tout l'été tellement c'est frais, fruité et fondant! En plus, la version aux raisins verts avait fait fureur, alors fallait remettre ça!

La recette de ce clafoutis lui ressemble d'ailleurs pas mal, à l'exception près (et considérable) que le sucre y est remplacé par une délicieuse quantité de dulce de leche. Ah, et les fruits aussi! Pour accompagner le goût de caramel, j'ai pensé mettre des pommes vertes croquantes. Au final, ça donne un flan qui goûte les pommes au caramel... mioum!





Pour le dulce de leche, on peut l'acheter déjà tout fait du commerce, le faire maison en faisant cuire du lait et du sucre à feu doux jusqu'à ce que vous ayez des cheveux gris, ou alors opter pour un solution entre les deux : La boite de lait concentré sucré bouilli! Pas trop difficile, la recette est ici!

Ce serait un bon dessert pour fêter la rentrée, mais je ne vous conseille pas d'attendre jusque là si vous êtes amateur de clafoutis. Une variante gourmande et délicieuse!



 Ingrédients :
  • 2 pommes vertes
  • 1 3/4 tasses de lait
  • 1 cuillère à thé d'extrait de vanille pure
  • 4 oeufs
  • 1/4 de tasse de beurre, fondu (et un peu plus pour le moule)
  • 1 tasse de farine 
  • 3/4 de tasse de dulce de leche
  • Sucre en poudre, pour décorer


Préparation :

Préchauffer le four à 375 F.

Beurrer le fond et les côtés d'un moule à gâteau de 2 pouces de profond. Peler les pommes, retirer le coeur et couper en cubes. Déposer les pommes au fond du moule. Réserver.

Dans un grand bol, combiner ensemble le lait, la vanille, les oeufs, le beurre fondu, la farine et le dulce de leche. Mélanger vigoureusement au fouet jusqu'à homogénéité.

Verser la pâte sur les pommes.

Enfourner pour environ 1 heure, ou jusqu'à ce que le clafoutis soit gonflé et le centre, légèrement pris.

Laisser refroidir complètement, puis réfrigérer.

Saupoudrer généreusement de sucre en poudre au moment de servir.





Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 1 heure
Quantité obtenue : 6 à 8 portions




jeudi 19 juin 2014

Pizza tomate-basilic et les sauces Moisson Santé



J'ai récemment eu l'occasion de tester les nouvelles sauces Moisson Santé de Catelli. Ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas une amateure de pâtes. J'ai donc trouvé une autre manière de tester cette sauce : La pizza! Entre les saveurs "Olives et basilic", "Tomate et basilic" et "Tomate et fines herbes", j'ai opté pour la seconde afin qu'elle se marie bien avec l'envie de tomates, basilic et boconccini qui s'empare de moi à chaque été.





Avec comme saveur de fond la sauce en question, j'ai donc créé de petites pizzas individuelles pleines de goût pour tester le produit. Sur une base de pâte foccacia, j'ai tartiné une généreuse couche de sauce "Tomate et basilic". J'ai ensuite ajouté des tranches de tomates, des feuilles de basilic, des olives noires et des tranches de boconccini, du sel et du poivre fraichement moulu, un peu d'huile d'olive, et un brin de mozarella râpé pour décorer.





Le résultat était vraiment bon! Cette sauce est définitivement multi-usage. Non seulement pour les pâtes, mais aussi pour du poulet grillé, une pizza méditerranéenne, ou même en trempette pour du pain à l'ail, qui sait?

On peut trouver d'autres idées recettes avec les sauces Moisson Santé sur allrecipes.ca, à cette adresse.

Si vous voulez goûter aux sauces Moisson Santé, vous pourriez profiter d'un coupon rabais! Cliquez ici pour les détails.




Ingrédients :
  • 4 focacias plats pour pizza
  • 3/4 de tasse de sauce Moisson Santé "Tomate et basilic"
  • 4 tomates moyennes
  • Une vingtaine de feuilles de basilic
  • 4 gros boconccini
  • 1/4 de tasse d'olives noires
  • 2 cuillères à table d'huile d'olive
  • Sel et poivre fraichement moulus
  • 1/2 tasse de fromage mozzarella râpé



Préparation :

Préchauffer le four à 400F. Recouvrir 2 plaques à pâtisserie de papier parchemin.

Déposer les focacias sur les plaques préparées (2 par plaque).

Tartiner chaque pâte de sauce "Tomate et basilic". Couper les tomates en tranches minces et les disposer sur toute la surface de la sauce, pour les 4 pizzas. Saler et poivrer, puis arroser d'un filet d'huile d'olive. Décorer de feuilles de basilic, d'olives noires, et de tranches de boconccini. 





Saupoudrer un peu de fromage râpé et assaisonner à nouveau.

Enfourner pour environ 15 minutes, ou jusqu'à ce que le fromage soit fondu et la croûte, dorée.

Laisser refroidir 5 minutes, puis déguster.




Vous pouvez suivre les promotions de Catelli et tout savoir sur leurs nouveaux produits en visitant leur site web ou en consultant leur page Facebook.




Temps de préparation : 5 minutes
Temps de cuisson : 15 minutes
Quantité obtenue : 4 portions